Islande Voyages

Islande, carnet de route #2

8 août 2017

Après un premier article sur le début de notre voyage en Islande, je vous raconte la suite de notre road trip qui nous a emmené à la découverte du Sud de l’île, région la plus touristique de l’Islande.

Jour 6 : Jökulsárlón – Parc national de Skaftafell – Svartifoss – Foss a Sidu

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons la surprise de retrouver notre voiture avec un pneu crevé ! De bon matin, nous nous attelons donc à changer la roue, non sans mal et avec l’aide de notre hôte (les écrous avaient été serrés à la machine, notre clé à boulons était déjà très endommagée et inutilisable…) Bref, la journée débutait sur les chapeaux de roue et était déjà bien entamée après cette petite mésaventure.
Nous prenons la route avec notre roue de secours (et notre bonne humeur !) en direction de Jökulsárlón, la « lagune du glacier ». Le site est situé au bord de la route, impossible de le louper ! On y découvre un lagon creusé par le glacier Vatnajökull où flottent des icebergs plus impressionnants les uns que les autres. Ces gros blocs de glace viennent littéralement s’échouer sur la plage et créent un paysage magnifique grâce aux contrastes entre la blancheur de la glace et le sable noir. Cette plage est d’ailleurs surnommée la « plage de diamant » tant les blocs de glace ressemblent à des diamants avec les reflets des rayons du soleil.

glacier Jökulsárlón

plage Jökulsárlón

plage sable noir islande

Nous passons l’après-midi à randonner dans le Parc national de Skaftafell. Nous nous arrêtons à plusieurs points d’intérêt dont la cascade Svartifoss qui est, selon moi, l’une des plus jolies de par son environnement. Cette chute d’eau n’est pas la plus impressionnante : contrairement à Detifoss, le débit n’est pas d’une puissance folle. En revanche, elle est entourée de colonnes de basaltes noires formées par d’anciennes coulées de lave refroidies. Magnifique !
Nous nous arrêtons également à Sell où l’on découvre de vieilles fermes abandonnées, complètement fondues dans le paysage. La vue y est magnifique. On distingue au loin les bras d’une rivière qui s’entrelacent et disparaissent à l’horizon.
En soirée, sur la route en direction de Vík, nous faisons également un stop à Foss a Sidu, l’une des plus jolies cascades d’Islande.

parc national skaftafell

parc national skaftafell

foss a sidu

Jour 7 : Black Sand Beach – Sólheimasandur – Skógafoss – Seljalandsfoss

La journée débute par une petite balade sur la « Black Sand Beach » avec, en toile de fond, d’immenses formations rocheuses qui sortent de la mer. Un peu plus loin, nous apercevons une sublime plage bordée de hautes colonnes basaltiques sur lesquelles les touristes s’amusent à grimper pour avoir la plus jolie photo ! Ces orgues volcaniques ont dessiné le bord de mer en créant ces immenses sculptures naturelles et des grottes impressionnantes.

plage sable noir vii

orgues basaltiques

orgues grottes
En fin de matinée, nous nous dirigeons vers la plage de Sólheimasandur pour aller voir la carcasse d’un avion de la marine américaine qui s’est crashé là en 1973. Nous nous garons en bord de route, sans trop savoir où nous allons, et suivons le chemin balisé. La route est longue. Il faut marcher 4 km pour atteindre les restes de l’appareil. Sous le vent, sous la pluie, nous sommes entourés d’un désert rocailleux qui a des airs de paysage lunaire. Il n’y a rien autour, on a vraiment l’impression de se trouver au bout du monde ! En découvrant l’avion écrasé, l’ambiance est encore plus pesante et surréaliste. On se croirait dans un film !

crash DC3 Sólheimasandur
Après avoir repris quelques forces, nous nous dirigeons vers 2 célèbres cascades du Sud de l’Islande : Skógafoss et Seljalandsfoss.
Skógafoss est une chute d’eau haute de 62 mètres. Il est possible d’accéder au haut de la chute par un petit escalier sur le côté. On se rend alors compte de la puissance de la chute.
Seljalandsfoss a la particularité d’être accessible par derrière et offre un point de vue encore plus impressionnant et inhabituel.

cascade Skógafoss

cascade Seljalandsfoss

Jour 8 : Petit tour chez le garagiste – Gullfoss – Geysir

Lundi matin, à la première heure, nous allons chez le garagiste pour faire réparer notre pneu crevé et là… nous apprenons que le pneu avait déjà été réparé 2 fois (et mal réparé) ! Après réparation, le garagiste vérifie l’état général du pneu mais nous conseille de garder la roue de secours en place car le pneu est trop abîmé et il serait dangereux de rouler avec (risque de nouvelle crevaison). Nous terminerons donc le séjour avec la roue de secours !
Puis, nous nous dirigeons vers le célèbre cercle d’or qui regroupe 3 attractions phares du tourisme islandais : Gullfoss, Geysir et Þingvellir.
Gullfoss est l’une des plus belles cascades d’Islande. Elle se compose de deux chutes d’eau successives qui se jettent dans les gorges dans un bruit assourdissant. La formation en deux étages donne tout son charme et son originalité à cette cascade. Il est possible de faire de longues balades autour du site et d’admirer la cascade sous différents angles de vue.

cascade gullfoss
Le site naturel de Geysir est connu pour son activité géothermique très active. Des sources d’eau chaude à près de 100°C et surtout des geysers dont le nom provient du grand Geysir, l’un des plus puissants geysers du monde. Ce n’est pas lui que nous avons eu la chance d’observer (il ne jaillit plus que deux à trois fois par jour), mais son petit frère Strokkur qui jaillit toutes les 5 minutes environ.

geysir

geysir

geysir

Jour 9 : Þingvellir

Notre dernière journée de roadtrip est consacrée au sublime parc national de Þingvellir. Situé au sud-ouest de l’île, Þingvellir se situe à cheval sur les plaques tectoniques européenne et américaine. On y découvre une nature brute, des plaines verdoyantes mêlées à de larges blocs de roches. De nombreuses randonnées permettent de profiter de ce site très intéressant tant d’un point de vue géologique qu’historique.
Nous sommes montés jusqu’à un point de vue qui nous permet de contempler la faille de l’Almannagja et nous offre un grand panorama sur tout le parc national. Un peu plus loin, une énième cascade surgit de cette faille : Öxarárfoss. Nous sommes descendus jusqu’à un petit village très mignon avec son église minuscule et son cimetière authentique.
Historiquement parlant, Þingvellir fût le lieu servant de Parlement aux premiers Islandais installés sur l’île. A l’époque, toutes les décisions importantes étaient prises à l’Alþing (le parlement). C’est notamment ici qu’a été proclamé la République d’Islande en juin 1944.
Depuis 2004, le parc national de Þingvellir est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

thingvellir

thingvellir

thingvellir

thingvellir

Öxarárfoss

Jour 10 : Retour à Reyjkavík – Musée national d’Islande – Hallgrímskirkja

La première partie de la journée est consacrée à la route pour rentrer à Reyjkavík puis à la restitution du matériel de camping et de la voiture.
L’après-midi, nous prenons le temps de visiter le musée national d’Islande qui retrace l’histoire du pays. Nous terminons la journée par la visite du monument symbolique de la ville de Reyjkavík : l’église luthérienne Hallgrímskirkja.

national museum iceland

Hallgrímskirkja

Jour 11 : Shopping à Laugavegur – Jardin botanique

Le dernier jour de notre séjour est plus tranquille. Nous faisons un peu de shopping à Laugavegur pour ramener des souvenirs à notre famille. Puis nous décidons d’explorer l’est de la ville à pied jusqu’au jardin botanique. Le jardin botanique est agréable, pas très grand mais sympa pour une petite promenade. En revanche, l’est de la ville n’est pas très intéressant. Hormis les quelques maisons colorées typiques, il n’y a pas grand chose à voir (c’est surtout des quartiers résidentiels).

jardin botanique reykjavik

J’espère que ces 2 billets sur notre roadtrip en Islande vous auront permis de voyager à travers nos photos et qui sait, peut-être vous auront donner envie de visiter ce magnifique pays ?

Dans de prochains articles, je vous parlerai de mes 6 visites incontournables et points d’intérêts à voir Reykjavík ainsi qu’un article pratique avec mes conseils pour voyager en Islande.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply